Pourquoi c’est le bon moment pour devenir développeur web ?

Vous vous demandez sûrement pourquoi c’est le bon moment pour devenir développeur web ? Il faut savoir avant toute chose que le Web est un écosystème vaste et en plein essor, qui offre chaque jour aux développeurs de nouvelles possibilités à explorer. 

Les sites ne sont plus seulement une source d’information et de divertissement, mais un outil que les entreprises peuvent utiliser pour diverses raisons, notamment atteindre leurs clients. La demande de développeurs web est élevée, et devrait encore augmenter à l’avenir. 

Si vous souhaitez devenir développeur web, la lecture de cet article est un excellent point de départ !

Développeur web, une demande grandissante et une employabilité forte

Aujourd’hui, on remarque que le nombre de sociétés augmente, notamment avec la multitude de start-up qui se crée chaque année. Ainsi ces sociétés nouvelles ou anciennes ont toutes besoin de développeurs compétents pour asseoir leur présence sur le web. 

Cette croissance de la demande tend à augmenter encore plus à l’avenir. Aujourd’hui on estime entre 10 000 et 15 000 le nombre de postes de développeur web à pourvoir en France. C’est un domaine bénéficiant d’un des plus bas taux de chômage. Le métier de développeur web est donc aujourd’hui l’un des plus recherchés d’après les études faites par Le Monde.

Développeur web, un métier qui ouvre des horizons infinis

Le métier de développeur web permet de créer tout ce que l’on peut imaginer, à condition de maîtriser les différentes techniques. Voici les différentes facettes du métier :

Développeur Front-end.

Le but de la partie Front-end est de créer une interface claire et simple pour l’utilisateur. Le dev front sera amené à utiliser des langages comme HTML, CSS ou encore Javascript. Cette partie du métier est souvent reliée à la créativité, puisqu’il s’agit de créer l’interface et donc d’agencer les couleurs, les effets, intégrer des visuels, positionner des boutons…

Développeur Back-end.

Si vous êtes plus motivé par la partie cachée de l’iceberg, dirigez-vous vers le Back-end. Vous serez responsable de la base de données, des serveurs et vous ferez en sorte que l’architecture du site fonctionne. Il faudra se plonger dans les langages de programmation comme SQL, PHP…

Développeur Full-Stack.

Le développeur full-stack quant à lui est un développeur polyvalent, il peut donc développer sur les deux domaines. Ce profil est de plus en plus demandé dans le monde du développement.

Découvrez notre formation Développeur Web et Web Mobile

Le langage d’un développeur… Un langage universel.

Apprendre à coder, c’est comme apprendre une nouvelle langue. Lorsqu’on connaît le langage PHP, par exemple, on peut développer un site web, et n’importe quel développeur qui connaîtra lui aussi le PHP pourra reprendre votre code et le comprendre. Ce n’est pas une matière propre aux règles et aux lois d’un seul pays comme le droit peut l’être. 

De plus, le métier de développeur web ne requiert pas d’être dans un lieu fixe. Avec les technologies d’aujourd’hui, il est facile de travailler 100% en remote, et communiquer avec le monde entier depuis n’importe où (avec une bonne connexion, évidemment…). On peut ainsi travailler pour une entreprise française depuis le Cap-Vert par exemple.

Le métier de développeur web ne requiert pas de diplôme.

Aujourd’hui, il existe une multitude de formations courtes ou longues, qui permettent d’accéder au métier de développeur web sans forcément passer par la case diplôme. C’est un métier dans lequel les compétences sont plus recherchées que le diplôme.

Par exemple, la formation de DonkeySchool, reconnue et certifiée par l’Etat, permet de se former en 7 mois (+3 à 6 mois de stage) au métier de développeur web. De plus, celle-ci permet d’avoir le titre RNCP (équivalent de bac+ 3) et surtout de se trouver assez rapidement derrière un poste que ce soit avec DonkeyCode (société partenaire) ou autre part.

Découvrez notre formation Développeur Web et Web Mobile

Related Posts